Michel Fevry veut une gauche argenteuillaise qui se démarque de Philippe Doucet

Publié le par argenteuilpolitique@yahoo.fr

A lire sur son blog
http://www.michelfevry-argenteuil.fr/

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Depuis deux mois, avec les militants du Parti de Gauche, je vais à votre rencontre dans les quartiers et sur les marchés du canton. Nous avons pu vous écouter, vous proposer nos idées et échanger.

Les 20 et 27 septembre prochains, votre vote sera important pour l’avenir de notre département parce qu’il décidera de la majorité au Conseil Général du Val d’Oise où la droite et la gauche se retrouvent actuellement à égalité. Votre vote sera important pour l’avenir d’Argenteuil et de notre canton.

Nombre d’entre-nous souffrent de la politique menée par la droite au pouvoir : services publics abîmés, délocalisation, chômage, précarité… Le capitalisme connaît une crise historique. En provoquant une catastrophe écologique, il menace de rendre la vie humaine impossible sur Terre. Malgrè cela le gouvernement s’entête à imposer des recettes qui ont échoué. Il maintient le bouclier fiscal qui redistribue aux plus riches l’argent de tous. Il démantèle les services publics en supprimant des postes dans l’Ecole publique et en privatisant la Poste. Sa taxe carbone épargnera les grosses entreprises pollueuses et présentera la facture aux salariés.

Je combats cette politique pour la France. Je n’en veux pas davantage pour notre département et notre canton. Souvenons-nous de la manière dont la droite au pouvoir dans le Val d’Oise pendant 43 ans a aggravé les problèmes de nos quartiers ! Je ne veux pas d’une victoire de la droite sarkozyste et du retour annoncé de l’ancien conseiller général de droite.

Mais je sais aussi que pour améliorer notre vie, il ne suffit pas de battre la droite, il faut aussi changer la gauche. Je ne me reconnais pas dans cette gauche qui passe son temps à se diviser sur des questions de personnes d’autant plus qu’elle ne fait plus la différence avec le droite sur des choix politiques essentiels. Je ne me reconnais pas non plus dans la politique mise en oeuvre dans notre ville par le maire, Philippe Doucet. Je reproche à la municipalité d’Argenteuil, pourtant de gauche, ses décisions injustes et brutales sur la Résidence bleue, les aides aux parents qui recourent à des assistantes maternelles ou encore le non respect des personnels.

Les 20 et 27 septembre, ne laissons pas par notre abstention la droite emporter le canton et le département.

Les 20 et 27 septembre, faisons le choix d’une autre gauche, populaire, indépendante de la politique municipale de Philippe Doucet.

Il est temps que cela change. C’est possible pourvu que le peuple s’en mêle. Alors commençons par le faire à Argenteuil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article